Ne plus craindre les maths !

Ne plus craindre les maths !

2 July 2018
Partenaire Particulier

Où comment ne pas avoir peur des mathématiques !

Le système scolaire français est structuré autour des mathématiques. Elles sont souvent un facteur de réussite dans les études supérieures et la sélection repose souvent sur le niveau de mathématiques.

La prépa aux grandes écoles de commerce n’échappe pas à cette règle et les mathématiques sont la matière clé du concours. Avec la prépondérance des mathématiques aux concours, vient également la peur que cette matière peut générer chez les élèves. En effet, l’expérience montre que les élèves ne craignent pas les mathématiques en soi mais les conséquences qu’un potentiel échec pourrait avoir sur leurs études et en l’occurrence, sur les résultats aux concours.
Un grand nombre d’élèves pensent qu’il y aurait comme un « esprit mathématique » que l’on a ou pas. Comme une pièce de monnaie qu’on lancerait : Pile, je suis bon en maths, face je suis mauvais. En classe prépa aux écoles de commerce peut-être plus qu’ailleurs, ceci est totalement faux ! En effet, le niveau de mathématiques, la compréhension du cours, les notes aux épreuves de mathématiques, sont d’abord et avant tout le fruit d’un travail régulier et minutieux.

C’est la raison pour laquelle, oui, même en ayant été moyen en maths au lycée, on peut tout à fait obtenir des bonnes notes. Le travail des mathématiques requiert toutefois une qualité que vous devez tous acquérir au fil des semaines en prépa : la ténacité.
Les maths ne vous testent pas sur votre capacité à comprendre rapidement des cours et exercices, mais cette matière vous teste sur votre capacité à ne jamais lâcher, à s’accrocher et à continuer à travailler alors même que les notes ne décollent pas. Vous devez absolument apprendre, en mathématiques plus que dans les autres matières, à travailler des semaines voire parfois des mois dans le vide, sans aucune augmentation notable dans les notes. Mais si l’expérience démontre une seule caractéristique à retenir, c’est que le travail finit toujours par payer.
Tout l’objet de Partenaire Particulier est d’arriver à faire comprendre aux élèves, petit à petit, vidéo par vidéo, que les mathématiques ne sont ni plus ni moins qu’une matière au sein de laquelle le travail paye. L’objectif est de construire avec les élèves un suivi qui leur permet de reprendre confiance dans les maths et de les aborder le plus sereinement possible.
Yann Moix, ex-chroniqueur de l’émission On n’est pas couché sur France 2, résume tout cela !
Jetez un coup d’œil !
https://www.youtube.com/watch?v=SKLTBrBT4js : 37.02 – 37.31

Une question ? On vous répond rapidement !

Aucun cours

Shipping
0,00 € Total

Commander