Pourquoi les maths sont si importantes aux concours ?

Pourquoi les maths sont si importantes aux concours ?

7 January 2019

L'importance des Maths et comment le travailler
Temps de lecture : 3 minutes

L’importance des Maths

Comme vous le savez sûrement déjà, les maths sont LA matière des concours. En chiffres d’abord.

  • ➔  En voie S, les maths représentent un coefficient entre 8 et 11 sur 33 aux écrits en fonction des écoles pour la BCE !

  • ➔  En voie E, les coefficients des maths sont entre 6 et 8 aux écrits pour la BCE
    Au concours à HEC Paris par exemple, 1 point de plus en maths si vous êtes en voie S équivaut à 
    passer de 13 à 17 en contraction par exemple !

    Et tout cela sans parler des oraux ... Bref, vous l’aurez compris, les maths comptent.

    Avec cette hégémonie des mathématiques aux concours, vient également la peur que cette matière peut générer. Finalement, les élèves ne craignent pas tant les mathématiques en elles- mêmes que les conséquences qu’un potentiel échec pourrait avoir sur les résultats aux concours. Un grand nombre d’élèves pensent qu’il y aurait comme un « esprit mathématique » que l’on a ou pas, comme un « tout ou rien ».

    En prépa, ceci est totalement faux !

    La compréhension du cours et les notes aux épreuves de mathématiques sont d’abord et avant tout le fruit d’un travail régulier et minutieux.

    C’est la raison pour laquelle, oui,
    En ayant été moyen en maths au lycée
    En ayant été moyen en maths en début de prépa

    On peut tout à fait obtenir des bonnes notes au concours et les exemples abondent dans ce sens chaque année. On vous détaille comment en faire partie !

Comment travailler les maths

1. La ténacité
Le travail des mathématiques requiert une qualité que vous devez acquérir au fil des semaines en prépa :
la ténacité.
Les maths ne vous testent pas sur votre capacité à comprendre rapidement des cours et exercices, mais sur votre capacité à ne jamais lâcher, à vous accrocher et à continuer à travailler alors même que les notes ne décollent pas.
Vous devez absolument apprendre, en mathématiques plus que dans les autres matières, à travailler des semaines voire parfois des mois dans le vide, sans aucune augmentation notable dans les notes.
Mais
l’expérience démontre une seule chose à ne jamais oublier, c’est que le travail finit toujours par payer !

2. Le cours, évidemment !
Depuis que vous faîtes des maths, vous entendez que le cours est essentiel et
c’est évidemment le cas. Pour être plus précis, le cours c’est 3 parties distinctes mais liées :

  • -  Les définitions

  • -  Les théorèmes et propriétés

  • -  Les démonstrations

    Vous devez bien sûr connaître vos définitions parce qu’elles vous donnent ne serait-ce que le vocabulaire pour parler la langue mathématique (une matrice, un endomorphisme, une loi de proba, une série, etc.). Si besoin, on vous conseille de vous faire des fiches, non pas pour résumer

l’information (car en maths on peut difficilement faire des résumés) mais pour avoir toutes vos définitions dans un même endroit. C’est souvent très utile et on apprend mieux.

Ensuite, il faut parler des théorèmes. Là encore, les apprendre par cœur c’est très utile, mais encore faut-il les comprendre ! Comprendre un théorème en maths c’est comprendre 3 choses :

  • ➔  Quand utiliser ce théorème ? A quoi sert ce théorème ? Qu’est-ce que ce théorème permet de démontrer ?

  • ➔  Comprendre le théorème en lui-même : d’où il part et à quoi il permet d’arriver

  • ➔  Faire des exercices simples et ciblés pour ne travailler que ce simple théorème. Pas besoin

    de se lancer tout de suite dans des exercices longs pour travailler un théorème que vous venez d’apprendre ou de comprendre !

    Les démonstrations sont à travailler dans un second temps car elles impliquent que vous ayez pris un minimum de recul sur le cours. En revanche, elles sont extrêmement utiles pour les exercices plus compliqués, types extraits d’annales. Les démonstrations vous donnent des méthodes de résolutions parfaites pour les exercices plus compliqués.

3. Comment faire des exercices en maths ?
La seule règle absolue pour les exercices en maths,
c’est de ne pas regarder la correction. Si facile à dire, et pourtant... On sait que beaucoup d’entre vous se laissent tenter par un petit coup d’œil. Regarder la correction, c’est certes comprendre sur le moment, mais c’est surtout très éphémère. Vous aurez oublié dans la seconde, surtout avec la quantité de travail de prépa. Forcez vous à bataillez avec l’exercice, faites moins, mais mieux ! (On vous le disait, faire preuve de ténacité...).
Et c’est évidemment valable aussi pour les annales ...

Il est également important de se forcer à rédiger, même chez soi au brouillon, des exercices propres. Ce que vous voulez en maths, c’est créer des automatismes et la propreté et la clarté en font partie. Commencez dès maintenant à faire des exercices propres et bien rédigés.

Une question ? On vous répond rapidement !

Aucun cours

Shipping
0,00 € Total

Commander